Prends tu vraiment soin de toi ?

Prends tu vraiment soin de toi ?

De plus en plus , nous recherchons à aller mieux, à trouver ce qui va nous soulager et résoudre nos problèmes, le plus souvent en un claquement de doigts…

A vrai dire, il semblerait que nous ayons la mauvaise habitude de s’intéresser à notre bien-être uniquement lorsque nous allons mal, parfois vraiment mal…

Une deuxième mauvaise habitude que nous pouvons avoir est de considérer chaque situations venant nous remuer comme un « problème » de plus , alors que parfois bien des maux et bien des douleurs sont là pour nous guider vers nos véritables besoins afin d’être en alignement avec nos aspirations profondes.On peut mentir à la terre entière et parfois à soi même, mais si il y en a, à qui ont ne l’a fait pas , ce sont notre corps et notre cœur, nos émotions. Et si bien souvent le mental ne s’arrête pas de tourner, sois d’autant plus à l’écoute, il semblerait que ton corps ai un message à t’adresser…

Parfois nous le savons, nous voyons bien qu’au fond de nous quelque chose ne tourne pas rond et puis on prend sur soi, on se dit que ça passera, que c’est provisoire ou parfois pire qu’il n’y a rien à faire, alors on fait avec. On nous a appris aussi parfois à nous taire, à aller de l’avant et à ne pas dramatiser. Aussi on nous répète et parfois même on se répète à soi-même ce genre de belles phrases toutes faites :

  « aller relativise un peu »

« de toute façon c’est comme ça »

« ne pleure pas »

« ne dit pas ça « 

« ce n’est pas grave »

… Oui, mais jusqu’à quand ?J’insiste une fois de plus à ce sujet, si nos émotions existent c’est pour une raison, elles sont un signal, nous permettant justement d’agir en fonction de ce qui est bon pour nous.

Alors bien sur, il est important de les exprimer mais pas seulement. Il est tout aussi important de les écouter et de les comprendre et c’est la que notre propre pouvoir intervient.

Car personne ne nous soignera sinon nous même, personne ne fera que nous irons mieux sinon nous mêmes. Alors oui, il est important de trouver une oreille attentive et la plus objective possible, c’est à dire, qui nous sera vraiment utile. Mais une fois ce cap franchi, il nous faut alors décider de s’honorer et de s’écouter vraiment. Qu’est-ce que tes émotions viennent te dire ? Qu’as tu à en à apprendre sur toi ?

Personne ne sait mieux que toi même ce qui est bon pour TOI.Alors sois honnête avec toi même. Ecoute toi vraiment, écoute ce que ton corps te dit et agis… Car oui…parfois la douleur est salutaire et vient nous indiquer qu’il est important d’ajuster une situation, qu’il est temps de se libérer de ses démons du passé ou parfois même de changer carrément de trajectoire. Et de se poser les vraies questions :

Est-ce que je me sens bien dans ma vie ?

Qu’est ce qui provoque en moi ces sentiments ?

Quels souvenirs me hantent ?

Pourquoi ai-je réagis ainsi ?

Qu’est ce que mon corps veut me faire comprendre ?

Parfois cela peut nous effrayer, on ne souhaite pas vraiment entendre ces réponses car une fois qu’elles sont là , on ne peut plus se voiler la face et nous savons bien qu’il nous reste une chose à faire pour aller mieux : agir en conséquence! Et cela peut nous demander de sauter dans l’inconnu…

C’est là qu’il est essentiel de savoir alors ce que nous voulons vraiment !

Parfois cela nous demande de se réinventer professionnellement, de mettre un terme à une relation, de se libérer d’un secret dévastateur, de parler, de mettre des mots sur des maux, de s’orienter vers des professionnels pouvant nous accompagner à travers différentes méthodes et reconnaître qu’ils vont certes nous accompagner mais ne pas faire à notre place. Nous sommes les seuls acteurs de notre vie.

Accepter de s’autoriser à aller mieux et faire de son bien-être une priorité.

Nous n’imaginons pas le nombre de personne qui se négligent et se fait passer au second plan. Ou bien qui reste dans une situation aussi inconfortable soit-elle car cette même situation entretient des bénéfices secondaires, auxquels un mieux-être ou une guérison viendrait peut-être mettre fin.

 » Si je me soigne, peut-être me portera t-on moins d’intérêt ? « 

 » Si je fais ce qu’il faut pour me sentir mieux, on ne m’écoutera plus ? « 

 » Si je consulte pour mon mal de dos, je serais alors obliger de me rendre à tel endroit du fait de ma bonne santé. »

 » Si je parle, je risque peut-être de me mettre tout le monde à dos. « 

 » Si j’exprime ce que j’ai sur le cœur, on risque de me rejeter . « 

Ce genre de situation appelé inversion psychologique est un auto-sabotage parfois inconscient, qui nécessite de se reconnecter à ses émotions (et oui encore elles 🙂 ) afin d’en prendre conscience. 

Et de toujours s’écouter vraiment, de se demander qu’est ce que cet auto-sabotage cache. Pourquoi avons nous ce besoin d’être écouté, cette envie qu’on nous porte de l’intérêt ou de pouvoir échapper à une situation particulière ? Pourquoi cette peur d’être rejeté, de ne pas être aimé ?

Enfin une chose qui me paraît également très importante c’est de considérer notre être dans toute sa globalité. Nous ne sommes pas que un corps, nous sommes aussi un cœur, un esprit, une âme, une personnalité.

Dans notre quête du bonheur il est primordial de ne mettre de côté aucune dimension de notre être.

On ne peut que soigner les symptômes, il nous faut aussi traiter la cause. Et reconnaître que la cause n’est pas toujours mécanique… La médecine allopathique à fait de merveilleux progrès mais je pense qu’il ne faut pas négliger la médecine dite non conventionnelle, la naturopathie, les soins énergétiques, l’acupuncture, les thérapies brèves, une alimentation adapté à notre système digestif… Et pour tout cela :

Il n’y a que toi même qui puisses en faire la démarche.

Qui souhaites tu être, pour toi et pour tes proches ? Quelles personnes aimerais tu avoir à tes côtés ? Ecoute toi, va là où ton cœur t’appel. Fais confiance à ton instinct. Il n’est simple pour personne de s’heurter à ce qui ne va pas. Si une situation t’interpelle, alors continue d’avancer jusqu’à t’en libérer.

On oublie jamais véritablement ce qui nous a fait ou fait souffrir mais on peut en diminuer la charge émotionnelle afin de vivre plus sereinement.

La vie est un chemin parsemée d’expérience qui nous invitent à plonger au cœur de nous mêmes. Et si nous prenions le temps de considérer ceci avec plus d’importance. Notre vie ne serait-elle pas plus légère ?

Je te souhaite de trouver ton équilibre, de prendre soin de toi et d’en faire une véritable hygiène de vie au quotidien.

Honore toi, écoute ton cœur et n’oublie jamais que :

La Nature a mis dans nos mains, tout ce qui nous est nécessaire.

 


Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *